Multi Foot La Tribu

Le forum du site multifoot la tribu
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Sondage
Quel(s) titre(s) les Girondins de Bordeaux vont-ils remporter cette saison?
Champion de Ligue 1
0%
 0% [ 0 ]
Coupe de la Ligue
40%
 40% [ 2 ]
doublé Coupe de la Ligue - Championnat
60%
 60% [ 3 ]
triplé Ligue 1, Coupe de la Ligue, UEFA
0%
 0% [ 0 ]
champion de Coupe de l'UEFA uniquement
0%
 0% [ 0 ]
aucun
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 5
Derniers sujets
» RESULTATS - CLASSEMENT
Jeu 14 Mai - 11:34 par chris3312

» Lens Miné Par La Peur
Mer 22 Avr - 12:23 par maniou4u

» METEO DE LA LIGUE 1
Lun 20 Avr - 11:30 par chris3312

» [b]L’OL, LA FIN D’UN REGNE ?[/b]
Lun 20 Avr - 11:28 par chris3312

» CLASSEMENT - RESULTATS
Mer 4 Mar - 13:17 par Chirola SCP

» CLASSEMENT - RESULTATS
Mer 4 Mar - 13:12 par Chirola SCP

» CLASSEMENT - RESULTATS
Mer 4 Mar - 13:02 par Chirola SCP

» CLASSEMENT - RESULTATS
Mer 4 Mar - 11:55 par Chirola SCP

» RESULTATS - CLASSEMENTS
Mar 24 Fév - 13:03 par maniou4u

Partenariat
ALLEZ LENS, toute l'actu du RC Lens vue par des fans!
Foot-Land.com : jeu de foot gratuit

Partagez | 
 

 JUNINHO, LE MOTEUR DE L’OL

Aller en bas 
AuteurMessage
VAL91
Division d’Honneur
Division d’Honneur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 44
Age : 37
Localisation : essonne
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: JUNINHO, LE MOTEUR DE L’OL   Lun 8 Déc - 1:03

JUNINHO, LE MOTEUR DE L’OL

Avant son arrivée en Europe, on n’avait jamais entendu parler de Juninho. Mais ses coups francs qui deviendront légendaires, parleront pour lui. Ils lui permettront notamment de remporter sept titres de champion de France. En attendant, peut être, de gagner la ligue des champions.

L'un des meilleurs tireurs de coups francs au monde commence sa carrière en 1993 à Sport Recife, après plusieurs années de football en salle, un sport très répendu et apprécié au Brésil. En 1994, il gagne avec le Sport Recife le Campeonato de Pernambucano et la Copa Nordeste. D'où son nom composé Juninho Pernambucano.

En 1995, Vasco de Gama recrute l'actuel numéro 8 de l'OL et grâce à son entraîneur Ludovic Marin il parvient à sortir de l’anonymat en remportant la Copa Libertadoores. "Juni" se fait déjà remarquer grâce à une technique de frappe particulière et son habileté sur coups de pied arrêtés. Véritable métronome au milieu de terrain, il donne le tempo à son équipe et peut mettre un ballon où il veut à la faveur de la précision de son pied droit. En bref, sur le terrain, le patron c'est lui.

En 2000 Juninho est nommé « ballon d’argent brésilien ». Un an plus tard, il quitte son Brésil natal pour la France et rejoint l’Olympique Lyonnais. Dans la capitale des Gaules, il se fait remarquer surtout par sa qualité de passe et la précision diabolique de ses coups francs. Il fait rapidement parti des tauliers de l'OL au même titre que Grégory Coupet, Sidney Govou ou Cris. De plus, l'auriverde est nommé capitaine de l’équipe avec qui il remporte sept fois le Championnat de France, série en cours...


La coupe d'Europe et la Seleçao, comme un goût d'inachevé


Malgré ses efforts, Juninho n’arrive pas à propulser l’équipe Lyonnaise au plus haut niveau de l’Europe mais ne baisse pas les bras. En effet, l’envie de remporter la Ligue de Champions est toujours là. Au contraire de la sélection Brésilienne où il ne se signala que par une victoire en Coupe des confédérations en 2005 avant de subir une traumatisante élimination en 1/4 de finales de coupe du monde face à une certaine équipe de France...De fait, ce match contre les bleus sera son dernier sous le maillot de la seleçao. "Juni" déclarant vouloir se consacrer uniquement à son club. Il compte tout de même 44 sélections et a inscrit 7 buts.


L'art du coup franc


Au gré de ses pérégrinations, Juninho s'impose grâce à son pied droit magique qui lui octroie une précision hors norme. Et surtout grâce à ses formidables coups francs. Sa technique consiste à frapper fort le ballon pour que ce dernier n’ait pas le temps de tourner pendant « son vol », donnant plus de difficultés au gardien.
"Juni" impressionne et continue de faire rêver. Car contrairement à d'autres tireurs de coups francs de talent comme Ronaldinho ou Beckham, il peut frapper avec toutes les surfaces de son pied: coup de pied, intérieur, arrête interne, extérieur. Mieux, il varie les effets: en force ou brossé comme Del Piero ou Wendel et à n'importe quelle distance. Pour preuve en 2006 contre l'AC Ajaccio il marque de 41 mètres, en 2006 face au FC Barcelone de 45 mètres et contre le Steaua Bucarest de 25 mètres, un énième coup franc.


16 buts en Ligue de Champions, pas moins de 40 inscrits sur coups francs toutes compétitions confondues. Juninho a fait montre de sa frappe de balle dévastatrice et de sa technique impressionnante. Les amoureux du football se souviendront de ce joueur si atypique.
Le natif de Récife aura 34 ans le 30 janvier prochain, et s’est consacré corps et âme à l’équipe lyonnaise. L'homme aux sept titres d’affilés sait pertinemment qu’il vit ses dernières années de footballeur.


Mais le moteur de la voiture lyonnaise n’a-t-il pas de regrets de ne pas avoir rejoint les plus grands clubs Européens lorsqu'il en eut l'occasion ? Une déception sûrement atténuée, si d'aventure l'OL remporte la coupe aux grandes oreilles, derrière laquelle court les clubs Français depuis 15 ans.


Valeria BUTARITA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
JUNINHO, LE MOTEUR DE L’OL
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Multi Foot La Tribu :: ARTICLES ET RESULTATS PAR CATEGORIE :: L HOMME FORT DU MOMENT-
Sauter vers: